Agence indépendante,implantée dans votre région depuis 1975
24 juin

Soyez vigilant sur les charges de copropriété si vous achetez un appartement à Vienne !

modern quality apartment building

Comme chaque année depuis 8 ans, grâce à son Observatoire des charges de copropriété (OSCAR) qui exploite les données comptables de 2 500 copropriétés, l’association des responsables de copropriétés (ARC) a passé au crible l’évolution des charges de l’exercice écoulé (2016) par rapport à l’exercice précédent (2015). Et malheureusement, le verdict est inquiétant. Globalement, les charges ont évolué de 3,9% alors qu’elles étaient restées pratiquement stables en 2015 (+0,7%) et avaient chuté en 2014 de 4,9%. Cette augmentation se situe bien au-dessus de l’inflation qui a été d’environ 0,5% au cours de cet exercice en fonction de la nature des dépenses.

Forte hausse des cotisations d’assurance
Vous souhaitez acheter un appartement à Vienne ? Outre l’état du logement, son agencement, le quartier, l’état de la copropriété, vous allez devoir étudier de très près également les charges de copropriété à payer tous les trimestres pour entretenir l’immeuble collectif et payer les travaux en cours ! En clair, soyez vigilant. Et pour cause : les charges, lorsqu’elles sont élevées, viennent vite grever un budget. Selon l’Arc, l’augmentation la plus importante en 2016 concerne les contrats d’assurance, qui résultent de la hausse des sinistres, résultante directe du vieillissement du parc immobilier. L’association pointe du doigt le fait que les cotisations d’assurance augmentent fortement lorsqu’une copropriété a connu une sinistralité locale forte lors de l’exercice écoulé. Et curieusement, il n’y a aucune baisse lorsqu’une copropriété est sortie de cette période où plusieurs sinistres l’ont affectée. Seule une véritable mise en concurrence des compagnies d’assurance peut permettre à certaines copropriétés de retrouver des tarifs plus compétitifs.

Des syndics trop chers
Autre problème : selon l’ARC, les dépenses de gestion courante ont fortement augmenté en grande partie en raison des pratiques abusives des syndics en matière de prestations particulières et de l’augmentation des forfaits de base à l’occasion de la mise en place des contrats types de syndic.

O.D. / Bazikpress © Jonathan Stutz

 

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée