Agence indépendante,implantée dans votre région depuis 1975
26 oct

Il est possible de retirer une offre d’achat sur une maison à Vienne (38200) !

57-©-pict-rider-copy

Dans le feu de l’action, vous avez fait une offre d’achat sur une maison à Vienne (38200) qui, de prime abord, vous paraissait parfaite ? La tuile, vous avez changé d’avis ? Bien sûr qu’il est possible de vous retirer de la vente. Personne ne va vous forcer à acheter un bien immobilier… Ni l’agence immobilière, ni le vendeur, ni l’État. Alors, comment vous y prendre ?

Si l’offre n’a pas été transmise au vendeur, rien de plus facile : un coup de fil à l’agence et le tour est joué. Si elle l’a été et que le vendeur l’a accepté, c’est plus ennuyeux. D’autant que le vendeur est persuadé, puisqu’il a reçu une offre, que vous voulez acheter et qu’il a vendu sa maison à Vienne (38200). Vous êtes donc engagé. Vous devez donc signer le compromis de vente. Rassurez-vous : il existe ce qu’on appelle un délai de rétractation. Et la Loi Macron l’a porté en 2015 à 10 jours. Si vous signez un compromis de vente, et ce, même s’il est rédigé devant un notaire, vous pourrez vous retirer de la vente, sans justifier votre motif.

La prochaine fois que vous voulez faire une offre d’achat, un conseil : prenez votre temps. Avant de rédiger quoi que ce soit, rentrez chez vous et réfléchissez-y à tête reposée. Refaites le point sur les critères qui définissent le nouveau logement dont vous avez besoin. Les professionnels ne cessent de le répéter : il faut se méfier du coup de coeur. Bien souvent, il ne correspond pas aux critères de départ définis par les candidats à l’accession.

Une offre d’achat n’est pas un simple bout de papier
Entre nous, une offre d’achat n’est pas juste un bout de papier. Elle engage les deux parties. En la rédigeant, l’acheteur s’engage à acheter. Et à ne pas faire perdre son temps à l’agence immobilière et au vendeur. Pour rédiger une offre d’achat, mieux vaut également se rendre chez son banquier et avoir une idée précise de son budget.

O.D. / Bazikpress © pict rider

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée